Jan 16

Ingénieurs & architectes : la précarité énergétique tremble de peur

Nos étudiants de dernière année en approfondissement Matériaux et Développement Durable (MDD) collaborent depuis plusieurs mois avec des étudiants architectes de l’ENSAS (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg) dans le cadre d’un projet avec l’Eurométropole de Strasbourg. Ensemble, ils travaillent dans le but d’apporter des solutions concrètes pour 10 logements strasbourgeois afin d’améliorer leur situation énergétique et leur confort général et ainsi économiser les dépenses qui y sont liées.

Ce projet comporte plusieurs étapes. Tout d’abord, un travail d’analyse et d’étude dans les logements est effectué afin de réaliser leur diagnostic énergétique : réalisation de relevés et mesures, recherche des plans dans les archives… Ensuite, les étudiants contactent les habitants. La première rencontre permet de déterminer leurs besoins et attentes et la deuxième permet de réaliser une thermographie extérieure et intérieure du logement. En découlent, pour finir, des solutions et propositions d’amélioration cohérentes et réalisables.

Ce projet est avant tout un projet de collaboration entre étudiants ingénieurs et étudiants architectes. C’est un cas concret, une mise en situation réelle de leur future vie professionnelle. Il encourage la communication et le transfert de connaissances entre eux.

Missia Christopher Tailly, étudiant à l’ECAM Strasbourg-Europe témoigne :

« Dans le projet ECAM-ENSAS, le gros point fort réside dans le fait que ce soit un projet collaboratif entre ingénieur et architecte et je trouve cela très innovant. Dans ce travail de groupe, l’entente ingénieur – architecte peut parfois être complexe car nos méthodes diffèrent mais nous trouvons toujours un point d’entente final. Merci à vous ! »

Lundi dernier, ce projet a été présenté dans l’hémicycle en présence d’Alain Jund, Adjoint au Maire de la ville de Strasbourg en charge du plan local d’urbanisme et de la transition énergétique et économie d’énergie. Ce dernier félicite les étudiants et reconnait ce projet d’une grande utilité pour les bailleurs sociaux. Un bailleur social également présent trouve les études réalisées très utiles pour identifier les travaux à effectuer dans son parc d’habitation.