Le financement de la formation continue

Une équipe de conseillers pour vous guider pas à pas

Quel que soit votre projet de formation professionnelle, notre équipe de conseillers vous accompagne dans sa définition, dans l’élaboration de votre dossier et dans son financement. Que vous soyez une entreprise ou que votre projet soit une initiative personnelle, nous étudierons ensemble vos différentes options.

Nous contacter

Vous pouvez également faire le point sur votre situation et vos projets grâce au Conseil en Evolution Professionnelle (CEP). Ce dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé est proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation et ses projets professionnels. Il permet d’établir un projet d’évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d’activité). Le CEP est accessible aux personnes en recherche d’emploi, aux salariés du secteur privé, travailleurs indépendants, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs.

En savoir plus

Comment financer sa formation professionnelle ?

Depuis sa création, l’ECAM Strasbourg-Europe développe son offre de formation continue pour répondre aux besoins des entreprises et professionnels. Pour financer une partie ou la totalité de ces formations, il existe plusieurs dispositifs.

  • Salariés et demandeurs d’emploi

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Le Compte Personnel de Formation vous permet de financer certaines de nos formations, en tant que salarié et également en tant que demandeur d’emploi.

Rappel
Le Compte personnel de formation (CPF) s’est substitué au droit individuel à la formation (DIF) le 1er janvier 2015, avec reprise des droits acquis sur ce dernier. Le reliquat des heures DIF non consommées peut être transféré dans le Compte personnel de formation (CPF). Cette opération se fait sur la base d’une attestation remise par l’employeur aux salariés. Les salariés qui disposent d’heures de DIF non utilisées ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour les déclarer sur le site et conservent désormais leurs droits sans limitation de durée. Ces heures sont automatiquement converties en euros.

Le financement personnel

Il est  parfois nécessaire de contribuer, partiellement ou intégralement, au financement de sa formation. Ses frais sont déductibles de vos impôts, qu’ils soient relatifs aux frais de stage ou aux dépenses pour l’acquisition d’un diplôme ou d’une qualification permettant l’amélioration de la situation professionnelle. En savoir plus

  • Salariés en contrat de professionnalisation

L’aide exceptionnelle à l’embauche

Depuis le mois d’août 2020, le gouvernement met en place une aide exceptionnelle au recrutement des alternants en contrat de professionnalisation, jusqu’au niveau master ainsi que pour toutes les entreprises.
L’aide financière est de :
– 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans
– 8 000 euros pour un alternant majeur (jusqu’à 29 ans révolus)
Pour la première année d’exécution de chaque contrat de professionnalisation conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 préparant :
– à un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau équivalant ou plus au niveau 7 de la nomenclature nationale des certifications professionnelles (master, diplôme d’ingénieur, …)
– à un CQP (certificat de qualification professionnelle)
– ainsi que pour les contrats expérimentaux conclus en application du VI de l’article 28 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018

  • Entreprises et dirigeants d’entreprise

Les opérateurs de compétences (OPCO)

Depuis le 1er avril 2019, 11 opérateurs de compétences (OPCO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés. Ils remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA). Ils ont pour mission d’assurer le financement des contrats d’apprentissage, de professionnalisation, les actions de reconversion ou de promotion par alternance à travers le dispositif Pro-A. Ils aident aussi les branches à construire les certifications professionnelles et accompagnent les PME pour définir leurs besoins en formation.

Les OPCO participent au financement de la mise en œuvre des projets de formation des entreprises de moins de 50 salariés dans le cadre du plan de développement des compétences. Les entreprises de plus de 50 salariés peuvent également solliciter leur OCPO pour bénéficier d’éventuels co-financements de leurs formations par l’État, les régions ou Pôle Emploi par exemple, qui subventionnent certaines actions.

Les dépenses prisent en charge par les OPCO au titre du plan de développement des compétences des entreprises de moins de 50 salariés peuvent être les frais pédagogiques (coûts des actions de formation), la rémunération du salarié en formation et les frais annexes.

Trouver son OPCO

L’Abondement du Compte Personnel de Formation

La réforme introduit la possibilité d’un co-investissement CPF entreprise-salarié. Un accord d’entreprise peut prévoir un abondement complémentaire CPF pour une sélection de formations certifiantes et diplômantes, stratégiques pour l’entreprise. L’entreprise financera alors la formation et demandera à la Caisse des Dépôts le remboursement de la part correspondant au CPF du salarié formé, dans la limite des droits acquis. Abonder le CPF monétisé des collaborateurs permet de co-investir dans une formation éligible en lien avec les besoins stratégiques de l’entreprise.

Le Fonds National de l’Emploi (FNE)

Le Fonds National de l’Emploi (FNE) participe au financement de la formation professionnelle, du chômage partiel, de la préretraite, ou encore de la réduction du temps de travail.

Pour face à la crise de la Covid-19 l’Etat a renforcé de façon exceptionnelle ce dispositif afin d’accompagner les entreprises en activité partielle, maintenir et développer les compétences de leurs salariés avec une prise en charge des formations à 100%.

Le crédit d’impôt pour la formation des dirigeants

Le crédit d’impôt pour dépenses de formation des dirigeants d’entreprise est un dispositif institué au profit de toutes les entreprises relevant d’un régime réel d’imposition sur les bénéfices (impôt sur le revenu ou sur les sociétés). Et ce quel que soit leur secteur d’activité (commerce, industrie, artisanat, services, professions libérales…) ou leur forme juridique (entreprise individuelle ou société). Les micro-entrepreneurs sont exclus du dispositif.

En savoir plus

CONTACTEZ-NOUS

Lionel LECHAT

Responsable des Relations Entreprises

03 68 71 89 60

Elsa ESCALIER

Chargée d’Affaires

03 68 71 89 62

     
     

    2 rue de Madrid – 67300 Schiltigheim

    03 90 40 09 63

    pro@ecam-strasbourg.eu