Oct 26

Le LEAN a fait sa rentrée à Strasbourg

A l’occasion de la soutenance de thèse de Pierre MASAI, Directeur des Services Informatiques de Toyota Europe, nous avons eu l’honneur d’accueillir les 28 et 29 septembre dernier Daniel T. Jones, référence mondiale dans le domaine du LEAN.

Daniel T . Jones a ainsi profité de son passage à Strasbourg pour donner son nom à l’un des laboratoires de l’ECAM Strasbourg-Europe.

Pierre Masai, LeandroDD., Daniel T. Jones, Tarik EH. et Chistophe D.

Double événement donc, puisqu’il s’agit avec Pierre MASAI, du premier doctorat entièrement encadré par l’ECAM Strasbourg-Europe sous la responsabilité de Pierre PARREND. Et quel doctorat, étant donné que c’est celui du vice-président IT de Toyota Motor Europe, la société à l’origine du LEAN !

En tant que DSI, P. MASAI a en effet supervisé en 2005 la création d’une organisation pan-européenne des services de support informatique à destination de la R&D, de la production et du réseau commercial, en appliquant bien sûr les principes du LEAN.

C’est dans le cadre de cette mission qu’il a été confronté à la difficulté de faire participer l’ensemble de ses collaborateurs aux objectifs stratégiques de l’entreprise. Autrement dit, en cherchant à appliquer le process ‘hoshin kanri’ à ses services disséminés à travers l’Europe et le monde, s’est posée la question : « comment faire participer efficacement autant de personnes issues de cultures différentes à un projet stratégique global » ? De ce questionnement est né le sujet de recherche et un applicatif, e-oshin (https://commonehoshin.herokuapp.com).

De fil en aiguille, ces travaux ont débouché sur un ensemble de questions passionnantes qui a d’ailleurs enflammé le jury de doctorat. Au-delà de l’analogie entre une organisation LEAN et le système immunitaire, il s’avère en effet que modéliser numériquement les interactions d’un système aussi complexe ouvre des perspectives incroyables. Assurément l’occasion de nouveaux sujets de recherche dans le domaine du LEAN.

Avant cette ‘défense de thèse’, le public averti a eu le privilège d’entendre une conférence donnée par Daniel T. JONES, qui pour l’occasion faisait également partie du jury doctoral. Le fondateur de la LEAN Enterprise Academy, co-auteur du livre qui a porté à la connaissance du public le LEAN : « The machine that changed the world » a en effet revisité les fondamentaux de cette science développée par Toyota depuis des années.

L’occasion de rappeler que le management LEAN devrait constituer une chaîne d’entraide et non une chaîne de commandement. Par ailleurs, et bien évidemment, le LEAN est d’abord un processus scientifique et méthodique d’apprentissage avant d’être une boîte à outils. Beaucoup d’entreprises oublient cet aspect crucial en réduisant cette science à des techniques, au grand dam des personnels des entreprises concernées.

De quoi décrasser plus d’une oreille et de remettre les pendules à l’heure, pour le plus grand plaisir de l’auditoire expert.