Avr 05

Retour sur le colloque SMART : l’Industrie du Futur, une révolution pour l’Humain

La communauté SMART, Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) qui rassemble les acteurs académiques impliqués dans l’Industrie du Futur, s’est retrouvée en Savoie du 2 au 5 avril 2019. La thématique cette année : l’Industrie du Futur, une révolution pour l’Humain !

Les professionnels, les enseignants et les chercheurs ont présenté leurs derniers projets et les nouveaux outils qu’ils mettent à disposition de la communauté : 3DExperience de Dassault, Factory I/O pour la modélisation de jumeaux numériques et les plates-formes d’enseignement et de recherche. Les principaux sujets concernent la conception et la simulation de lignes de productions , les jumeaux numériques , l’interaction entre robots et humains, la cobotique, la santé et la sécurité au travail, l’écoconception.

L’ECAM Strasbourg-Europe, représentée par Pierre Parrend et Rémi Porcedda, a présenté les travaux réalisés par le plateau technique « Industrie du Futur » en partenariat avec la plate-forme BICS et l’axe IFUI (Industrie du Futur et Usine Intelligente) du laboratoire ICube, sur la détection d’anomalies dans les systèmes de production. Ils ont fait l’objet d’une communication scientifique et donné lieu à de nombreux échanges sur leur application aux enjeux de sécurité au travail dans les environnements de production.

Dans notre région Grand-Est, SMART travaille en très forte interaction avec l’IGESIF – Initiative Grand-Est pour les Services et Industrie du Futur – qui a été présenté lors de ce colloque. L’IGESIF regroupe l’ensemble des partenaires académiques de la région dont l’ECAM Strasbourg-Europe, l’Université de Strasbourg, l’INSA Strasbourg, l’Université de Haute Alsace, l’Université de Lorraine, l’Université de Reims Champagne-Ardenne, l’IMT Grand-Est, l’ENSAM de Metz, et l’Université de Technologies de Troyes. Elle a pour objectif de créer des synergies fortes entre les acteurs régionaux des Services et Industrie du Futur, de permettre aux acteurs de la formation de mettre en valeur les parcours proposés, d’interconnecter les démonstrateurs et les plates-formes existants et de favoriser l’émergence de projets de recherche conjoints.