Partagez sur

Immersion à l’international : le quotidien de Mathilde en Italie

29/06 Etudiant

 

Mathilde GERBER, issue d’un bac STL, est élève ingénieure en CPII (Cursus Préparatoire avec Immersion à l’International). Elle étudie à l’université de Ferrare, en Italie, depuis septembre. Elle partage avec nous son expérience.

 

 

Pourquoi as-tu choisi cette destination ?

D’origine italienne, l’Italie est un pays auquel je tiens particulièrement. J’aime créer des opportunités plutôt que de les saisir. Lorsqu’il a fallu choisir une destination internationale, il n’y avait pas d’université en Italie pour les élèves CPII. J’ai donc proposé au service des relations internationales d’établir un partenariat. C’est ainsi que j’ai pu faire mes valises pour l’université de Ferrare.

 

Qu’est-ce que cette expérience t’as appris ?

À l’université de Ferrare, la scolarité est aménagée différemment : il n’y a pas de contrôle continu comme à l’ECAM Strasbourg-Europe. Les partiels ont lieu à la fin de chaque semestre. Cela demande donc de développer une certaine autonomie. Mais grâce à cette expérience, j’ai appris à m’organiser et à ménager mes efforts.

 

Côtoyer des étudiants parlant une autre langue et ayant une culture différente de la mienne a renforcé mon ouverture d’esprit. Les étudiants viennent de tous les horizons, c’est très enrichissant d’un point de vue culturel.

 

S’il y a bien un mot pour décrire ce que m’a appris cette immersion à l’international, c’est la flexibilité. Se retrouver dans un autre pays, c’est bouleverser ses propres habitudes et apprendre à s’adapter à de nouvelles situations.

 

En tant qu’étudiante, quelles différences entre la France et l’Italie t’ont marquées ?

En Italie, les gens sortent plus fréquemment. La ville est constamment animée et de nombreux musiciens se produisent dans la rue. La vie étudiante est très impactée par les événements de la ville.

 

Le système d’évaluation est totalement différent en Italie. Les notes sont sur 30 et il faut avoir au minimum 18 pour valider une épreuve. L’inscription aux examens n’est pas automatique. De plus, nous devons « accepter » ou « refuser » notre note : nous avons le droit de repasser l’examen autant de fois que l’on veut, jusqu’à ce que l’on ait un résultat qui nous convient. Nous choisissons nous-mêmes la date de passage de l’examen et nous pouvons même la reporter !

 

Quels sont les lieux incontournables ?

Depuis Ferrare, de très jolies villes sont accessibles en transports en commun.

 

Florence, berceau de l’art et de l’architecture

 

Le lac de Garda est entouré de plusieurs villes. Sirmione m’a particulièrement plu. À Malcesine il y a un funiculaire qui mène au sommet du Monte Baldo.

 

Padoue, à seulement 30 minutes en train depuis Ferrare

 

Matera, où le dernier James Bond a été filmé. C’est une ville très ancienne : on y trouve des fresques datant du XIIIe siècle.

 

La célèbre cité de Pompéi

 

Ma ville coup de cœur : Venise 

 

Burano, accessible en bateau depuis Venise

À lire aussi