Share on

Interview sportive : Clara, ingénieure et golfeuse !

21/12 Professionnel Students

Clara, 21 ans, pratique le golf à un haut niveau. Elle rejoint l’Icam, site de Strasbourg-Europe en 2018, en Cursus Préparatoire avec Immersion à l’International. Aujourd’hui en deuxième année de cycle ingénieur généraliste, elle bénéficie d’aménagements spéciaux pour pratiquer son sport. Elle nous en dit plus.

 

Depuis quand pratiques-tu le golf ?

 

J’ai joué en club quand j’étais petite mais je pratique activement le golf depuis le premier confinement, il y a deux ans. Le beau temps m’a motivé à y retourner et j’y ai repris goût !

 

A quel niveau joues-tu aujourd’hui ?

 

Au golf, le niveau se calcule par la différence entre le Par, le nombre idéal de coups à réaliser sur un trou ou un parcours, et notre capacité à le faire. Je suis aujourd’hui à 11 coups sur un parcours de 18 trous. 54 coups ou + étant le niveau débutant, à partir de 15 coups on parle d’un niveau confirmé et le niveau professionnel étant de 0 coups. Mon niveau se situe entre le très bon niveau et le niveau professionnel.

Peux-tu nous décrire une semaine type pour toi ?

 

Si j’ai une compétition, je vais au golf tous les soirs après les cours ou des journées entières le weekend pendant les 2 semaines précédentes pour travailler des thèmes différents : longs coups, précision, finition… Je fais également du renforcement musculaire pour préparer mon corps et je m’entraine dans des situations plus ou moins complexes : sous la pluie ou quand il fait chaud pour jouer sur tous types de terrains.

 

Comment allies-tu ta formation et le sport de haut niveau ?

 

Grâce à l’Icam, site de Strasbourg-Europe, j’ai des aménagements spécifiques pour pratiquer mon sport. Je peux partir plus tôt des cours pour les entrainements et je suis excusée en cas de compétition, sauf en cas de devoir surveillé. Je choisis les compétitions auxquelles participer pour allier au mieux mon sport et mes études d’ingénieur. En général, je sélectionne celles ayant lieu l’été, elles sont mieux dotées lors de victoire et j’ai le temps de mieux me préparer. Au plus tard, je m’inscris sur celles de septembre et octobre car j’ai moins de travail à l’école et la météo permet encore une pratique sous des conditions agréables.

 

 

Qu’est-ce que t’apporte le sport dans ta formation et vice versa ?

 

Au golf, il faut du mental, être persévérant, rigoureux. J’ai persévéré pour m’entrainer jusqu’à 6h par jour. Aujourd’hui c’est plus compliqué mais j’essaye de m’entrainer 2 fois 2 heures par semaine. J’ai appris à déconnecter, quand je suis au golf je suis au golf et vice versa. Il faut savoir faire des sacrifices. Allier le sport et les études me permet d’avoir un meilleur train de vie. Le golf me déstresse, ce qui me permet de me concentrer sur mes études.

Mes études d’ingénieur m’apportent de l’organisation, de la persévérance, du sérieux. Je dois m’organiser pour pouvoir m’entrainer. Si je ne suis pas organisée dans mes études, je ne peux pas l’être dans le sport.

 

Quel est ton projet professionnel ?

 

J’aimerais m’orienter vers les secteurs de l’automobile ou l’aéronautique et me diversifier avec du commerce. L’Icam, site de Strasbourg-Europe nous apporte les compétences théoriques, les stages et les projets nous apportent la pratique et l’expérimentation. Grâce à cette formation, je peux atteindre des stages dans les secteurs qui m’intéressent.

 

Et le golf ?

 

Une fois dans la vie active, mon objectif sera de conserver un bon niveau, faire des compétitions et les remporter. Quand je commencerai à travailler, je n’aurai plus le temps d’atteindre le niveau professionnel.

 

 

Upcoming events