Partagez sur

Portrait : Richard Komurian, Alumni et Directeur Développement Entreprise et Innovation

25/04 Etudiant Professionnel

Sa carrière dans l’industrie automobile

Richard Komurian, diplômé ECAM Arts & Métiers en 1993, est le nouveau Directeur Développement Entreprise et Innovation de l’ECAM Strasbourg-Europe. Originaire de Lyon et alsacien d’adoption, il travaille une vingtaine d’année dans l’industrie automobile de la région. Durant son expérience au sein d’équipementiers, il occupe différents postes liés au développement de produit, à l’innovation, à la prise de marché. Il finit par prendre la responsabilité d’une direction R&D et piloter notamment les activités à l’international pendant 14 ans.

 

Un acteur du développement de l’ECAM Strasbourg-Europe

Richard Komurian entretient un lien particulier avec le groupe ECAM de par son diplôme et son investissement dans la création de l’ECAM Strasbourg-Europe. En effet, dès le lancement du projet en 2009, il souhaite s’impliquer dans son développement et devient Président du Conseil de Perfectionnement de l’Orientation (CPO). Ce dernier a pour objectif d’animer une réflexion entre les industriels, les écoles de la région et l’ECAM Strasbourg-Europe afin de définir le programme des études et les actions à mener.

 

 

Son ambition pour les entreprises partenaires

Sa mission principale est de valoriser l’expertise de l’école notamment les méthodes d’organisation dans les entreprises à travers le Lean Management et celles liées à l’Usine du Futur. Il rejoint l’ECAM Strasbourg-Europe pour soutenir le développement des nouvelles formations professionnelles et répondre aux besoins concrets des entreprises partenaires. Il accompagne également les étudiants ingénieurs qui réalisent des stages ou des projets avec les entreprises pour que ces dernières soient pleinement satisfaites. Pour cela, il dispense du coaching à la fois technique et également au niveau des softskills.

 

« Il y a un savoir-faire et savoir-être à l’ECAM Strasbourg-Europe qu’il est intéressant de faire connaitre auprès de nos entreprises partenaires. »

 

Au plus près des étudiants

Au niveau des enseignements, il encadre des travaux pratiques et les projets techniques des étudiants de quatrième année. Pour lui, il est primordial de lier le côté ludique à la formation. Il souhaite les préparer aux différentes problématiques auxquelles ils seront confrontés durant leur carrière. Pour cela, il les encourage à essayer, à se tromper, à recommencer. C’est avec beaucoup d’humilité qu’il souhaite transmettre ses compétences et son expérience de l’industrie aux étudiants. C’est une grande source de motivation et d’inspiration pour lui.

 

« Ils ont une énergie débordante, ils ont envie de bien faire. Je vais apprendre beaucoup grâce aux étudiants et grâce à ce que l’ECAM Strasbourg-Europe est capable de faire. Ici, nous avons accès à un panel de technologies très large : matériaux, structure mécanique, mécatronique, informatique, production…»

Sa vision de l’Entreprise du Futur

La bienveillance est immédiatement perceptible chez cet ingénieur qui prône les avantages du collectif et du travail d’équipe. Ayant développé la culture Lean dans ses précédentes expériences, il applique dans son management des méthodes d’amélioration continue qui valorisent l’humain. Pour lui, les objectifs économiques et industriels sont obtenus seulement avec l’engagement de l’équipe qui constitue l’entreprise.

 

« L’entreprise a tout à gagner en plaçant l’Homme au centre.  Le relationnel, la compréhension des hommes et des femmes, c’est une grande partie du boulot des ingénieurs de demain ! »

 

Diplômé ECAM Arts & Métiers et fier de l’être

Ayant obtenu son diplôme en 1993, Richard Komurian est convaincu que la formation ECAM Arts & Métiers prépare les étudiants à devenir les ingénieurs de la société de demain. Elle développe de nombreuses compétences dans des domaines très variés. Pour lui, la force des ingénieurs généralistes est de pouvoir coordonner plusieurs métiers en comprenant les contraintes des uns et des autres. Outre les enseignements techniques, Richard Komurian salut l’enseignement humain de cette formation.

 

«C’est une bonne formation qui ouvre des portes et donne accès à des savoirs larges sur différentes techniques. Elle permet d’avoir une prise de recul et de comprendre d’autres métiers. On peut se spécialiser par la suite en entrant dans les entreprises. »

 

Ingénieur mais pas que…

Cet ingénieur aux multiples casquettes est également diplômé du conservatoire de Lyon. Il est clarinettiste et hautboïste et pratique sa passion dans des orchestres en Alsace. Ce passionné transpose les qualités pour être membre d’un orchestre à celles d’un collaborateur au sein d’une équipe. Il continue également de se former auprès de professeurs professionnels de chaque instrument pour développer ses compétences.

 

« C’est passionnant, tu dois être à l’écoute des autres, travailler autour d’un projet commun. L’objectif est de terminer un morceau tous ensemble. Cela ne sert à rien d’être un soliste qui joue plus fort que les autres. Je retrouve cela dans ma vie professionnelle ! »

 

À lire aussi